Parutions VéloVert Magazine – Autopsies

3 pages, une dizaine de photos et 3000 signes d’un plan type… Comme son nom l’indique, l’autopsie laisse juste ce qu’il faut d’espace pour mettre à nu une monture. Pour y parvenir, le vélo est à disposition plusieurs dizaines d’heures d’essai, l’occasion d’en éprouver toutes les configurations sur différents types de terrain. L’objectif est alors de transformer les interrogations en certitudes sur les réelles capacités du produit.

Pour mener une autopsie, je ne laisse aucun paramètre au hasard : entretien et surveillance de la monture, usage de l’équipement en rapport avec la pratique concernée, études des différents réglages proposés, mise à l’épreuve sur terrains variés, éventuels ateliers thématiques… Il en va de la pertinence des propos ensuite rapportés. Pour ces derniers, la maquette offre différents outils avec lesquels composer : le profil du vélo, les détails, le CV, les encadrés…

Au cours de mon activité, j’ai ainsi collaboré aux autopsies de vélos destinés à des pratiques diverses avec la même rigueur :

Lapierre Spicy 916

Knolly V-Stach

Morewood Makulu

Suspensions X-Fusion

RockyMountain Slayer 2011



Laissez un commentaire